FAQ  •  Search  •  Memberlist  •  Usergroups   •  Register  •  Profile  •  Log in to check your private messages  •  Log in


  

PAR AMOUR DES POUPEES

 petites culottes encore ! Next topic
Previous topic
Post new topicReply to topic
Author Message
Didoulette


Offline

Joined: 12 Feb 2019
Posts: 488
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Sat 28 Dec - 20:04 (2019) Reply with quoteBack to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
Voici encore des petites culottes; j'ai pu les réaliser grâce au tissu que je préfère pour ce genre de confection et ce tissu, dont j'ai essayé de tirer parti le plus possible, m'a été envoyé par notre super couturière CATWOMAN ! Okay






Poupée
Modérateur

Offline

Joined: 14 Jan 2010
Posts: 32,218
Localisation: Montbrison
Féminin Balance (23sep-22oct)

PostPosted: Sat 28 Dec - 20:28 (2019) Reply with quoteBack to top


__________________________________
Mon blog : http://poupe693gp.skyrock.com
Charlotine


Offline

Joined: 22 Feb 2017
Posts: 643
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 28 Dec - 21:17 (2019) Reply with quoteBack to top

c'est souvent que les poupées manquent de culottes.
Didoulette


Offline

Joined: 12 Feb 2019
Posts: 488
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Sat 28 Dec - 21:41 (2019) Reply with quoteBack to top

Merci, Poupée !
C'est vrai, Charlotine, mais si les culottes sont trop épaisses sous un pantalon, alors, on ne pourra pas fermer le pantalon, sous une jupe, idem, et sous une robe, le haut de la culotte, froncé, fera une bosse, alors, la plupart du temps, il est préférable de ne pas en mettre, voilà pourquoi, il faut qu'elles soient fines !
et merci à toutes deux pour votre visite !


Last edited by Didoulette on Sun 29 Dec - 11:01 (2019); edited 1 time in total
Ottilie
Administrateur

Offline

Joined: 01 Mar 2012
Posts: 18,253
Localisation: Loire
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Sun 29 Dec - 08:59 (2019) Reply with quoteBack to top

Que c'est joliment réalisé, le tissu est superbe !
Didoulette


Offline

Joined: 12 Feb 2019
Posts: 488
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Sun 29 Dec - 11:12 (2019) Reply with quoteBack to top

Merci, Ottilie !
Le tissu est du nanzouk (du moins, je crois), un coton ultra fin, fragile, utilisé autrefois pour robe de baptême, robe de communion, calicot, dessous fins. Il avait l'avantage de pouvoir créer de nombreux plis, nervures, mais il fallait les coudre bien droits, pas évident !
Catwoman a coupé dans un ancien chemisier une parure de dessous pour Françoise (v. dans talents couture); il lui restait des petits bouts dont elle ne savait que faire du coup, ces restes trouveraient leur destination ! Okay Merci, encore, Catwoman
Catwoman50


Offline

Joined: 14 Aug 2019
Posts: 361
Féminin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon

PostPosted: Sun 29 Dec - 11:59 (2019) Reply with quoteBack to top

De rien Didoulette, ce n'est qu'un échange de bons procédés, comme on dit ! Sans toi je n'aurais certainement pas encore fait la robe à carreaux bleu qui me plaisait tant !
Et je le redis, ces petites culottes sont ravissantes. J'admire les finitions !

__________________________________
Le bonheur est souvent la seule chose qu'on peut donner sans l'avoir, et c'est en le donnant qu'on l'acquiert - VOLTAIRE
Patricia


Offline

Joined: 27 Sep 2018
Posts: 1,199
Localisation: Aude
Féminin

PostPosted: Sun 29 Dec - 12:31 (2019) Reply with quoteBack to top

Beau travail ! Bravo ! 
J'admire la patiente des couturières et des tricoteuses du forum !  Okay
Didoulette


Offline

Joined: 12 Feb 2019
Posts: 488
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Sun 29 Dec - 14:44 (2019) Reply with quoteBack to top

Merci, Catwoman !
Merci, Patricia
Doudouline
Administrateur

Offline

Joined: 13 Nov 2009
Posts: 12,608
Localisation: Bourgogne
Féminin

PostPosted: Thu 16 Jan - 10:17 (2020) Reply with quoteBack to top

Très belles petites culottes 

__________________________________
Pour toi LN
Didoulette


Offline

Joined: 12 Feb 2019
Posts: 488
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Thu 16 Jan - 20:45 (2020) Reply with quoteBack to top

Merci, Doudouline belle soirée !
Mariesu


Offline

Joined: 17 Nov 2017
Posts: 3,146
Localisation: Saint Etienne - Loire
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Thu 16 Jan - 23:50 (2020) Reply with quoteBack to top

Très beaux dessous .. Pour ma part j'utilise de la fine baptiste de celle qu'on trouve encore vendue pour le boutis , c'est  très fin et un peu transparent on peut aussi y faire des plis religieuses .. mais je ne sais pas quelle est la différence avec le nansouk c'est aussi du coton , sinon j'utilise aussi du très fin jersey de coton blanc mais j 'ai toujours moins de culottes que de poupées! Laughing



 Je n'ai jamais vu de nansouk! je donnerais cher pour en trouver .. j'imagine que ça doit ressembler à une très fine percale mercerisée ????
 Pourrais-t'on voir le tissu en photo de très près si possible en lumière naturelle pour apprécier le serrage du et le satiné?





 Toujours aussi curieuse et ne voulant pas me réveiller demain aussi bête que ce soir j'ai cherché à en savoir plus sur le nansouk et voici ce que j''ai trouvé sur le site de



gilles  Tissus: une passion textile ( une mine!)


https://degillestissus.blogspot.com/2013/08/un-enchantement-pour-les-yeux-le-nansouk.html


 Le nansouk est un coton fin et satiné! très différent donc de la baptiste et du linon mais aussi fin ! ..Une matière sans doute introuvable ailleurs que sur les brocantes ou dans les armoires de grand mère!bravo  bravo à vous pour  ce beau travail dans une si belle matière!



"UN ENCHANTEMENT POUR LES YEUX" : LE NANSOUK

Mais quelle étoffe se cache donc derrière cette délicieuse description ? C'est le Nansouque ou Nansouk.  Un bijou pour les mains, un enchantement pour le regard, un ravissement pour l'ouïe. Plus prosaïquement, il s'agit d'une fine toile de coton lustrée légère et soyeuse, au si joli nom.



Une origine lointaine.


Étymologiquement, Nansouk vient de l'hindou  nain = yeux, et sukh = enchantement. L'Inde, pays où l'on aime les étoffes, où on les utilise sans modération au quotidien, aussi bien pour la décoration que pour l'habillement.
La production textile indienne et surtout les techniques d'impression, furent une révélation pour les occidentaux. Cela justifie la  place qui leur fut dévolue dans la mode dès le XVIIe siècle : indiennes, nansouk, jasons et bien d'autres tissus exotiques remplirent les armoires et les coffres des élégantes européennes.

Au fil des siècles
Au XVII e siècle, la création par Colbert de la Compagnie des Indes Orientales, ouvre au déferlement sur l'Europe de produits nouveaux comme les épices et les tissus. Le Nansouk est un tissu commun en Inde, mais par rapport aux produits que l'on trouvait en Europe au XVIIe siècle, il est évident qu'il  n'avait pas de concurrence. Certains articles furent considérés comme des "must have" de nombreux articles textiles dits exotiques sont très prisés par les élégantes qui cherchent la nouveauté.

Au XVIIIe siècle, le  nansouk devient un article made in France. En effet, à la suite du succès de ce tissu, la demande est de plus en plus grande et des villes comme Tarare ou Saint Quentin se spécialisent dans cette production.
Les tisserands français n'eurent de cesse de découvrir les secrets de fabrication de ces toiles peintes ou unies afin de les produire sur place.
 L'Alsace se spécialisa dans la fabrication des "indiennes" cotonnades aux imprimés colorés et résistant au lavage.
Au XIXe siècle, le nansouk est souvent présent dans la littérature: " Le rayon avait sorti tous ses articles blancs (...): des paletots en drap blanc, des robes en piqué, en nansouk, en cachemire blanc (Zola, Bonh. dames, 1883)

Deux  techniques pour faire briller cette cotonnade
Calendrage et mercerisage donnent à cette toile de coton un lustre incomparable. Les opérations sont effectuées tout au long de sa fabrication :  les fils sont mercerisés puis le tissu est calandré sur les deux faces. Le calendrage a été adopté par les britanniques pour obtenir le fameux chintz.

Le fil de coton cardé ou peigné ?
 Le coton comme la laine, est transformé en fil. A ce stade de la fabrication, la matière peut être cardée ou peignée.
Les tissus fabriqués avec des fils cardés "barbus" se reconnaissent à leur surface "granuleuse", car les brins sélectionnés sont courts.
Les tissus fabriqués avec des fils peignés "lisses" se reconnaissent à leur surface parfaitement lisse.  


L'envers vaut l'endroit.
Cette cotonnade sophistiquée, si fine, souple, légère, avec une texture serrée, le nansouk visuellement se situe entre le linon et la baptiste. Le calandrage écrase la surface d'un tissu, gommant ainsi toutes les aspérités, le grain. Après cette étape, les deux faces sont lisses et brillantes.


Une cotonnade de luxe


Plus le nombre de fils au centimètre carré est important plus le nansouk est beau. La particularité de cette toile tient dans les fils de trame, plus nombreux que les fils de chaîne.
Les fils utilisés sont sélectionnés, ce sont de longues soies. En coton peigné pour les plus belles qualités.

Pour les qualités inférieures, ce sont des fils de coton cardés et un compte équilibré en chaîne et en trame.

Le nansouk  pour des dessous chics
On l'utilisait pour fabriquer des articles de lingerie, une lingerie fine mais aussi en doublure pour des vêtements légers. Cette matière naturelle remplace avantageusement les tissus en fibres artificielles ou synthétiques, puisque lustrée, la surface glisse comme les doublures traditionnelles.
Le nansouk était autrefois largement utilisé comme support de broderie. Il est une utilisation fort judicieuse du nansouk : des enveloppes d'oreiller ou de couette en duvet. En effet, le fait qu'il s'agisse d'un tissu très serré est parfaitement adapté. Il ne laisse pas passer les plumes.

N'est pas nansouk qui veut. 
Mais je pense que vous l'aurez compris et peut être aurez vous hâte de découvrir cette merveille.


Last edited by Mariesu on Sat 18 Jan - 20:34 (2020); edited 1 time in total
Edoisie


Offline

Joined: 27 Feb 2017
Posts: 1,459
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 17 Jan - 17:52 (2020) Reply with quoteBack to top

Merci pour ce bel article sur le Nansouk, que je ne connaissais que de nom!

__________________________________
Tout vient à point à qui sait attendre
Visit poster’s website
Didoulette


Offline

Joined: 12 Feb 2019
Posts: 488
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Sat 18 Jan - 11:29 (2020) Reply with quoteBack to top

Tout d'abord, un grand MERCI , Mariesue pour tes recherches (réalisées très tard le soir - comme quoi, "la nuit porte conseil"), j'en suis pantoise !!!
Par contre, comme je n'y connais rien en couture et, bien entendu, très peu en tissu, les matières que tu nommes "fine baptiste" et "percale mercerisée" ne me "parlent" pas, j'ignore ce à quoi elles ressemblent (peut-être les surplis blancs, il y a 50/60 ans encore, des servants de messe, portés sur une aube rouge ?, mais ce n'est qu'une suggestion).
Du coup, je ne vais guère éclairer ta lanterne Sad .
Alors, d'où me vient ce terme de "nansouk" ? car il faut bien reconnaître que ce mot ne court pas les rues !
Au départ, je reprends la petite culotte réalisée et prise en photo en 2011.
Dans le grenier de Maman, où se trouvaient, parmi des objets très divers, conservés, plus ou moins précieusement, par les générations précédentes, un petit morceau de tissu fin, blanc.
<<- Tiens, me dis-je, voilà qui conviendrait parfaitement, pour faire une petite culotte et d'autres choses par la suite.>>
Et, montrant ma trouvaille à Maman, elle me dit que c'était du nansouk. Elle avait appris la couture, dans le milieu des années 30, dans une école, à Neuchâtel, en Suisse. Au terme de 3 ou 4 années, avec un stage à Berne chez un grand couturier, elle avait obtenu son diplôme. Cette petite parenthèse pour dire qu'elle devait connaître les sortes de tissu (de l'époque).
Voilà pour l'origine de ma petite culotte.
Après, je ne vois pas que le tissu brille; il est très souple. Assez costaud pour renfermer des oreillers, là je n'y mettrai pas ma main au feu ! Rolling Eyes
Alors, Mariesue, comme tu demandais une photo qui permettrait de voir la trame du tissu de près, à la lumière naturelle du jour, j'ai tenté de les faire.
Elles vont suivre, mais d'abord, je présente à nouveau la petite culotte réalisée en 2011, alors que Maman était encore de ce monde.


photo prise à l'extérieur, (par temps gris), sans flash, lumière naturelle.


photo prise à l'intérieur, près d'une fenêtre, lumière naturelle, donc sans flash.

:
puis voilà une autre réalisation en nansouk, robe de Première Communiante. 2ème moitié des années 20.


et aussi : robe de baptême de famille. premier emploi, il semblerait 1918.
Cette robe a connu 4 générations. Elle a abouti vers moi, ayant remplacé une manche légèrement trouée il y a qq années (avec le tissu du grenier). Lors du dernier emploi de la robe (pour un de mes petits-enfants), la personne en garde de la robe m'a dit de la garder. Car, comme chacun le sait aujourd'hui, on demande seulement un vêtement blanc pour le bébé ou l'enfant.
Bien sûr, pour pouvoir revêtir cette robe, le bébé ne devait pas être trop grand, car il ne pourrait plus entrer dans le petit vêtement.
Autrefois, le bébé venant à peine de naître, on le baptisait.
exemple de la génération la plus proche :


et voici la robe; quant au tissu lui-même, au fil des ans et des lavages, plutôt délicats, il est devenu extrêmement fin et fragile.




Mariesu


Offline

Joined: 17 Nov 2017
Posts: 3,146
Localisation: Saint Etienne - Loire
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Sat 18 Jan - 20:12 (2020) Reply with quoteBack to top

Très belle robe de baptême et de communion aussi ! Didoulette .


Par ici les robes de communion sont le plus souvent en organdi  ou en mousseline .. je suppose que suivant les régions on choisissait un peu en fonction des productions locales ( on  produisait beaucoup de mousseline par ici une spécialité de la ville de Tarare  qui a encore sa fête de la mousseline mais à présent  c'est avec du voile du synthétique!


 Ta maman devait connaître bien sûr tous les tissus sur le bout du doigt.


 ce qui est très rare aujourd'hui même dans les boutiques de tissus où les vendeuses elles mêmes ne connaissent plus ces appellations!




 Si j'ai bien compris le nansouk est un tissus fin et serré puisqu’on l'utilisait semble-t’il  pour les oreillers ( donc il ne devait pas laisser passer le duvet?)


 la percale est aussi un tissage de fils de coton réguliers et serrés  mais souvent plus épais ( on en fait les draps de qualité) plus le serrage est important et plus la qualité est bonne ,


le mercerisage est une technique qui permet de donner du brillant aux fils de coton et un aspect plus ou moins satiné au tissu;



la batiste est une fine toile de coton utilisée pour les mouchoirs de mariage , les fichus ou la lingerie délicate  elle est un peu transparente mais moins que la mousseline , le linon a le même aspect que  la batiste mais il est en fil de lin ..Les deux pouvaient aussi servir pour les robes de baptême ou pour la lingerie fine.



 les dessous de ma poupée Thuillier sur mon album sont en batiste pour te donner une idée.
Display posts from previous:      
Post new topicReply to topic


 Jump to:   



Next topic
Previous topic

Portal | Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group :: StarPink Theme by StarDust
All times are GMT + 1 Hour